Le Christ exorciste, la Bonne nouvelle aux défunts.

Lectures bibliques.

Les références offertes dans le livre, p. 348-364…

Exercices :

1) Résumez l’enseignement sur Jésus exorciste.

2) Expliquez pourquoi notre époque a voulu oublier l’enseignement sur l’enfer.

3) Expliquez pourquoi la Bonne nouvelle aux défunts n’est pas pour autant l’offre d’un « salut facile ».

Etude :
Françoise Breynaert, Parcours biblique : Le berceau de l'Incarnation (imprimatur), Parole et silence 2016, p. 348-364
Disponible en librairie et sur internet, à la Procure (merci de privilégier les librairies catholiques).

L’enfer…

« Jésus parle souvent de la "géhenne" du "feu qui ne s'éteint pas" (cf. Mt 5,22 5,29 13,42 13,50 Mc 9,43-48), réservé à ceux qui refusent jusqu'à la fin de leur vie de croire et de se convertir, et où peuvent être perdus à la fois l'âme et le corps (cf. Mt 10,28). Jésus annonce en termes graves qu'il "enverra ses anges, qui ramasseront tous les fauteurs d'iniquité..., et les jetteront dans la fournaise ardente" (Mt 13,41-42), et qu'il prononcera la condamnation: "Allez loin de moi, maudits, dans le feu éternel !" (Mt 25,41). » (Catéchisme de l’Eglise catholique 1034)

Le ciel…

« Par sa mort et sa Résurrection Jésus-Christ nous a "ouvert" le ciel. La vie des bienheureux consiste dans la possession en plénitude des fruits de la rédemption opérée par le Christ qui associe à sa glorification céleste ceux qui ont cru en Lui et qui sont demeurés fidèles à sa volonté. Le ciel est la communauté bienheureuse de tous ceux qui sont parfaitement incorporés à Lui. » (Catéchisme de l’Eglise catholique 1026)

Rendez-vous au ciel !! 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×