N°12, Pré-requis

            Relisez la scène de Jésus devant Pilate (Jn 18, 28 à Jn 19, 16)

 

°°°°°°

            Le titre Marie « mère de l’unité »[1] est présent chez saint Augustin sermon 192,2 (peu après l’an 412), dans un passage qui compare Marie et l’Eglise :

« [Ecclesia] Populos parit, sed unius  [ = Christi] membra sunt, cuius  ipsa est corpus et coniux, etiam in hoc similitudinem gerens illius Virginis, quia et in multis mater est unitatis [ = Christi]»

 

            Traduction mot à mot :

« L’Eglise, engendre des peuples qui sont membres d’un seul [le Christ] seul dont elle est le corps et l’épouse, et en engendrant ainsi les peuples, elle est semblable à la Vierge qui est aussi Mère de l’unité [du Christ] en beaucoup [c'est à dire Mère de l’unité en engendrant le Christ dans un grand nombre]. Autre traduction : à la Vierge, Mère de l’unité choisie parmi beaucoup.

 

            Jean Paul II cite saint Augustin pour appeler Marie la « Mère de l’unité » (Catéchèse du 12 novembre 1997).

 

°°°°°°

            Essayez de formuler avec vos mots :

1-Ce qui a pu produire dans le passé et ce qui peut produire aujourd’hui que Marie n’apparaisse pas comme la mère de l’unité.

2-En quoi Marie est la mère de l’unité.

 

 

 

[1] Cf. I. Calabuig, Postfazione dans Salvatore M. Perrella, Non temere di prendere con te Maria (Mt 1, 20) Maria e l’ecumenismo nel postmoderno. Ed. San Paolo, Milano 2004.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×