N°10, pré-requis

Dans le jardin

            L’évangéliste rythme le récit de la Passion à partir des lieux. L’exercice du pré-requis consiste à assimiler le plan de ce récit. Ouvrez donc votre Bible à Jn 18,1. Lisez jusqu’à la fin de la Passion en vous suivant ce plan-guide :

 

A : Au jardin, un message de gloire et de liberté (Jn 18, 1-12)

            Au jardin de Gethsémani, les autres évangélistes montrent Jésus qui prie le Père : « Que ta volonté soit faite et non la mienne ! »[1] Saint Jean raconte ailleurs une prière similaire : « Père, sauve-moi de cette heure ! Mais c’est pour cela que je suis venu à cette heure. Père, glorifie ton nom ! » (Jn 12, 27-28). Mais à Gethsémani (Jn 18, 1-12), il délivre un message très différent : un message de gloire et de liberté.

            Le lieu, « le jardin », évoque le jardin de la Genèse qui fut un lieu de tentation : la nouvelle création est à l’œuvre, et la victoire sur le tentateur.

            Là, Jésus dit : Je SUIS (traduit « C’est moi »), et les soldats tombent à terre, mot à mot, ils se prosternent comme pour adorer (Jn 18,6), « Je SUIS » est le nom de Dieu (Ex 3,14).

            C’est Jésus qui commande : « Laissez partir ceux-ci ».

            Jésus est le bon Pasteur (Jn 10). Il protège ses disciples. « Afin que pas un ne se perde » (Jn 18, 9) est une allusion explicite à Jn 6,30 : c’est à dire à la résurrection future promise au disciple.

 

B : Chez Anne, le grand prêtre, Jésus dit sa confiance dans les disciples (Jn 18, 13-27)

            Jésus a parlé, il a tout enseigné et a fini son oeuvre de révélation. C’est pourquoi Jésus ne se justifie pas mais il dit au grand Prêtre : « Demande à ceux qui m’ont écouté » (Jn 18, 21). C’est ce que fait la servante : elle interroge Pierre. Et celui renie son maître et répond : « Je ne suis pas » (Jn 18, 17). Quel contraste entre la confiance que Jésus fait aux disciples et l’attitude de ses derniers !

 

C : Chez Pilate, Jésus trône, il est le Roi. (Jn 18, 28 à Jn 19, 16)

            L’évangéliste oppose le mouvement d’élévation de Jésus et la foule qui s’enfonce dans la haine.            Jésus trône, il est roi des Juifs (18, 33), couronné, son royaume n’est pas de ce monde (18, 36). Le thème central est la royauté de Jésus, son couronnement (Jn 19, 5).

 

B’ : Au calvaire. (Jn 19, 17-37)

             

A’ : De nouveau au jardin. (Jn 19, 38-41)

            Ce n’est plus le jardin des oliviers mais celui de Joseph d’Arimathie. Mais c’est encore le jardin du Cantique des Cantiques et de la nouvelle création.

 

°°°°°°°

            Résumons la structure d’ensemble, appelée « chiasme » :   

Au jardin /

            Chez Anne : Jésus s’en remet aux disciples /

                                   Devant Pilate : proclamation de la royauté de Jésus /

            Au calvaire : Jésus donne sa mère au disciple /

Au jardin.

 

[1] Mt 26,36-46 ; Mc 14, 26-42, Lc 22,39-45  

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×